TomZone.fr, mon nouveau site

Cela fait un moment que le Blog de SckyzO est « mort ». Effectivement, pas mal de changement dans ma vie. Séparation, reconstruction … Je ne vais pas faire un dessin. 1 an après, j’ai décidé de reprendre l’actualité. Mais SckyzO c’est un peu … enfantin.

J’ai donc décidé avec l’aide d’un ami (et bientôt de 3 autres) de revenir sur le web avec un site : www.tomzone.fr

TomZone est un site d’actualités sur un peu toutes les actualités qui marqueront nos rédacteurs. Ça va de la musique, au cinéma en passant par l’actualité informatique, logiciel, mobile, mais aussi des partages de liens Youtube et des photographies, wallpapers … etc. Sans oublié bien sur Linux =)

Je vous invite tous à migrer sur ce site à partir de maintenant.
La migration se fera dans le temps =)

[JDownloader] Megaupload – Plugin error (out of date)

Comme beaucoup de monde j’ai été étonné de voir une nouvelle version full HTML5 de Megaupload, mais aussi comme beaucoup de monde utilisant JDownloader et mon compte Prenium, j’ai rencontré une erreur: l’impossibilité de télécharger avec mon compte prenium, ce qui est un peu con quand on sait que je ne pouvais télécharger les liens qu’1 par 1 …

Le problème est connu de l’équipe de développement qui met tout en oeuvre pour proposer les correctifs rapidement.

Cela dit, voici pour vous l’astuce pour remédier à vos problèmes.

Vous vous trouvez dans l’impossibilité de télécharger avec le compte prenium activé et vous avez un « plugin error » qui s’affiche (Cf screen ci dessous)

Rien de plus simple. Rendez-vous sur votre compte Megaupload, et cochez la case : Téléchargement Direct

Voila c’est tout :-)
Maintenant vos téléchargement seront de nouveaux simultanés :)

Source : http://board.jdownloader.org/showthread.php?t=34007

Offres d’emploi : TotaLinux

La semaine dernière j’ai été contacté par une personne très sympathique qui cherchait à me recruter pour la partie expertise Virtualisation mais aussi et surtout pour l’expertise Linux/Unix.

Ayant un peu sympathisé avec cette personne, je me permet de me faire la passerelle en vous « offrant » 2 offres d’emploi.
Si vous êtes intéressé, foncez !!!!
Dites que vous venez de la part de Thomas Bourcey

ANNONCE 1 : Ingénieur Systèmes

TotaLinuX est une société de service informatique, spécialisée dans les milieux technique et scientifique. A travers des projets innovants, TotaLinuX intervient sur des secteurs porteurs comme l’Aéronautique, la Recherche, l’Energie, le Transport.
Missions :

Rattaché au responsable technique, vous intervenez chez nos clients pour effectuer les prestations suivantes :

  • Assurer la maintenance, le dépannage et l’administration quotidienne des serveurs : DC ; Exchange, Terminal Server, surveillance, élaboration et maintient des plans de maintenance et de sauvegarde,
  • Installation et configuration serveurs /stations de travail /firewall…
  • Diagnostic et résolution de problématiques systèmes et réseaux
  • Gestion de projet (infrastructure réseaux, administration de systèmes…)
  • Administration et exploitation des systèmes d’informations
  • Supervision des systèmes et suivi des sauvegardes.

Profil :

Vous appréciez le contact avec la clientèle, vous êtes mobile, autonome avec une bonne qualité d’écoute, rigoureux, avec une bonne capacité d’analyse.
Vous avez une première expérience réussie similaire d’au moins deux années auprès d’une clientèle de PME PMI ce qui vous a permis d’acquérir un bon niveau de compétence en réseaux, sécurité, messagerie et bureautique.
De formation supérieur en Informatique (Bac+2 minimum), vous avez une expérience significative d’au moins 1 an en administration système dans un environnement très hétérogène WINDOWS/UNIX/LINUX. Vous avez une bonne culture générale technique et justifiez de compétences techniques sur EXCHANGE/AD/VMWARE/. Vous avez une bonne maîtrise du Pack Office et du Web
Votre anglais est correct.

Connaissances techniques requises:

Windows Active directory, Windows serveur, VMware Esx, MS Exchange, Solution de sauvegarde centralisée Backup exec sur robot, reseau IP, Routage, VPN, DNS, DHCP, TREND, Juniper, Ghost ,
Linux/Unix et Windows serveur

Qualités requises :

  • rigueur, discrétion, autonomie, écoute,
  • sens de l’organisation et de l’anticipation
  • très bon relationnel, esprit d’équipe

Type de contrat : CDI
Lieu de travail : Jouy en Josas (78)
Poste à pourvoir dès que possible
Merci d’envoyer votre CV ainsi qu’une photo a l’adresse suivante :

 

Annonce 2 : Administrateur Systèmes

TotaLinuX est une société de service informatique, spécialisée dans les milieux technique et scientifique. A travers des projets innovants, TotaLinuX intervient sur des secteurs porteurs comme l’Aéronautique, la Recherche, l’Energie, le Transport.

Missions :

Rattaché au responsable technique, vous intervenez occasionnellement chez nos clients pour effectuer les prestations suivantes :

  • Assurer la maintenance, le dépannage et l’administration quotidienne des serveurs : DC ; Exchange, Terminal Server, surveillance, élaboration et maintient des plans de maintenance et de sauvegarde,
  • Installation et configuration serveurs /stations de travail /firewall…
  • Diagnostic et résolution de problématiques systèmes et réseaux
  • Gestion de projet (infrastructure réseaux, administration de systèmes…)
  • Administration et exploitation des systèmes d’informations
  • Supervision des systèmes et suivi des sauvegardes.

Profil :

Vous appréciez le contact avec la clientèle, vous êtes mobile, autonome avec une bonne qualité d’écoute, rigoureux, avec une bonne capacité d’analyse.
Vous avez une première expérience réussie similaire d’au moins deux années auprès d’une clientèle de PME PMI ce qui vous a permis d’acquérir un bon niveau de compétence en réseaux, sécurité, messagerie et bureautique.
De formation supérieur en Informatique (Bac+2 minimum), vous avez une expérience significative d’au moins 3 ans en administration système dans un environnement très hétérogène WINDOWS/UNIX/LINUX. Vous avez une bonne culture générale technique et justifiez de compétences techniques sur EXCHANGE/AD/VMWARE/. Vous avez une bonne maîtrise du Pack Office et du Web
Votre anglais est correct.

Connaissances techniques souhaitées :

Windows Active Directory, Windows Serveur, VMware Esx, Linux, MS Exchange, Solution de sauvegarde centralisée Backup exec, reseau IP, Routage, VPN, DNS, DHCP, TREND, Juniper, Ghost ,

Qualités requises :

  • rigueur, discrétion, autonomie, écoute,
  • sens de l’organisation et de l’anticipation
  • très bon relationnel, esprit d’équipe

Type de contrat : CDI

Lieu de travail : Jouy en Josas (78)

Poste à pourvoir dès que possible
Merci d’envoyer votre CV ainsi qu’une photo a l’adresse suivante :

AwOken Icon Pack sort en version 2.0

Entre le pack d’icônes Faenza et AwOken (mes deux packs préférés), je switch régulièrement de l’un à l’autre.

Mais je dois avouer que le AwOken pack 2.0 est pas mal du tout !!

Pour l’installer, rien de plus simple, ouvrir un terminal et taper

sudo add-apt-repository ppa:alecive/antigone
sudo apt-get update
sudo apt-get install awoken-icon-theme
awoken-icon-theme-customization

enjOy :-)

Quicklist Unity : LAMP

Les quicklists sont des menus modifiés de la barre de lancement Unity, on retrouve tout et n’importe quoi, je vous lance sur le site de mon ami Tux-Planet pour voir sa sélection de QuickList

http://www.tux-planet.fr/des-quicklists-pour-unity/

Je vous présente ici un lanceur personnalisé pour Démarrer / Arrêter / Redémarrer les services Apache et MySQL, si comme moi pour gagner du temps au boot vous enlevez des services utilisés occasionnellement.

Ouvrir un terminal et taper :

gedit '/home/$USER/.local/share/applications/lamp.desktop'

Votre bloc note s’ouvre, copiez le texte ci-dessous :

[Desktop Entry]
Name=LAMP
GenericName=LAMP
X-GNOME-FullName=LAMP
Comment=Lancer les services de votre serveur LAMP
Exec=gksu service apache2 start && gksu service mysql start
Icon=emblem-web
Terminal=false
Type=Application
StartupNotify=true

X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Start;Stop;Restart

[Start Shortcut Group]
Name=Démarrer
Exec=gksu service apache2 start && gksu service mysql start
TargetEnvironment=Unity

[Stop Shortcut Group]
Name=Arrêter
Exec=gksu service apache2 stop && gksu service mysql stop
TargetEnvironment=Unity

[Restart Shortcut Group]
Name=Redémarrer
Exec=gksu service apache2 restart && gksu service mysql restart
TargetEnvironment=Unity

Ensuite faites un glisser/déposer de votre lanceur qui se trouve dans /home/$USER/.local/share/applications/, ou taper dans un terminal :

nautilus '/home/$USER/.local/share/applications/'

Plymouth Manager

Salut tout le monde ! De retour des Antilles ou je passais d’agréables vacances, pendant ce temps, le monde ne c’est pas arrêté de tourner (et heureusement !!), mais je me rend compte que j’ai du retard à rattraper avec une série d’articles qui devrait être pondu dans les 2 jours qui arrivent !!

Tout d’abord, je vais vous parler de Plymouth Manager, un gestionnaire de thème pour Plymouth, le récent système de démarrage qu’utilise Ubuntu.
Ce gestionnaire permet trois choses :

  • Changer de thème de base
  • Rectifier le problème avec certaines cartes ATI et NVIdia et les drivers propriétaires !!
  • Télécharger à partir du logiciel des thèmes

Pour l’installer, ouvrir une console et taper :

sudo apt-add-repository ppa:mefrio-g/plymouthmanager
sudo apt-get update
sudo apt-get install plymouth-manager

Ensuite taper dans Unity : Plymouth Manager

Plymouth Manager permet de configurer un minimum Plymouth, mais aussi de télécharger et d’installer directement à partir du logiciel quelques jolis thèmes. Testé et approuvé par moi même :-)

En cherchant sur gnome look (ou en cliquand ici) vous trouverez d’autres thèmes installables

[BASH] Script pour générer des mots de passe

Voici un petit script fait pour ceux qui doivent maintenir des serveurs et créer des mots de passe rapidement :

#!/bin/bash
# random password generator

# Sets the maximum size of the password the script will generate
MAXSIZE=40  # <<——- You can change value

array1=(‘a’ ‘b’ ‘c’ ‘d’ ‘e’ ‘f’ ‘g’ ‘h’ ‘i’ ‘j’ ‘k’ ‘l’ ‘m’ ‘n’ ‘o’ ‘p’ ‘q’ ‘r’ ‘s’ ‘t’ ‘u’ ‘v’ ‘w’ ‘x’ ‘y’ ‘z’ ‘0’ ‘1’ ‘2’ ‘3’ ‘4’ ‘5’ ‘6’ ‘7’ ‘8’ ‘9’ ‘0’ ‘A’ ‘B’ ‘C’ ‘D’ ‘E’ ‘F’ ‘G’ ‘H’ ‘I’ ‘J’ ‘K’ ‘L’ ‘M’ ‘N’ ‘O’ ‘P’ ‘Q’ ‘R’ ‘S’ ‘T’ ‘U’ ‘V’ ‘W’ ‘X’ ‘Y’ ‘Z’ ‘!’ ‘£’ ‘$’ ‘%’ ‘&’ ‘=’ ‘.’ ‘,’ ‘;’ ‘:’ ‘-‘ ‘_’)

# Used in conjunction with modulus to keep random numbers in range of the array size
MODNUM=${#array1[*]}

# Keeps track of the number characters in the password we have generated
pwd_len=0

# Bash’s command substitution syntax to store the results of the tput command
term_clear=$(tput clear)

# Stores the number of lines or rows on the terminal display
max_lines=$(tput lines)

# Stores the number of columns on the terminal display
max_cols=$(tput cols)

# Finds the appropriate spot to indent for horizontally centered output
indent=$(( ((max_cols / 2)) – ((MAXSIZE / 2)) ))

# Finds the vertical center of the terminal.
line_num=$(( max_lines / 2 ))

# Clear the screen
echo $term_clear

# The outer while loop starts at 0 and loops till MAXSIZE, creating a passwd char each iteration.
# The shells $RANDOM variable creates a semi-random unsigned number. This is our entropy. =x
# x simply holds some random unsigned int that will be used to make the character scramble.
# 500 was choosen for speed and nothing else. Leave out the mod 500 if you want or change it.
# The inner loop displays the password characters. Tput keeps the cursor in the proper position.
# Mod MODNUM keeps the random number inside the size of the array so it doesnt over index.
while [ $pwd_len -lt $MAXSIZE ]
do
x=$(($RANDOM%500))
y=0
while [ $y -lt $x ]
do
((y++))
index=$(($RANDOM%$MODNUM))
tput cup $line_num $(( indent + pwd_len ))
echo -n « ${array1[$index]} »
done
((pwd_len++))
done

# Place the cursor at the bottom of the screen –where is usually at.
tput cup $max_lines 0

exit 0

En espérant qu’il serve :-)

Sortie de Debian 6.0.1

Quelques jours après la sortie mondiale de Debian 6, voici une mise a jour en 6.0.1 apportant son lot de corrections de bugs.

Le projet Debian a l’honneur d’annoncer la première mise à jour de sa distribution stable Debian GNU/Linux 6.0 (nom de code Squeeze). Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de l’ancienne version stable.

Veuillez noter que cette mise à jour ne constitue pas une nouvelle version de Debian 6.0 mais seulement une mise à jour de certains des paquets qu’elle contient. Il n’est pas nécessaire de jeter les CD et DVD de la version 6.0 mais simplement de faire une mise à jour via un miroir Debian après une installation, pour déclencher la mise à jour de tout paquet obsolète.

Ceux qui installent fréquemment les mises à jour à partir de security.debian.org n’auront pas beaucoup de paquets à mettre à jour et la plupart des mises à jour de security.debian.org sont comprises dans cette mise à jour.

De nouvelles images de CD et de DVD contenant les paquets mis à jour et les supports d’installation habituels avec leurs archives des paquets respectives seront prochainement disponibles à leurs emplacements habituels.

La mise à jour en ligne vers cette version se fait en faisant pointer l’outil de gestion des paquets aptitude (ou apt) (voir la page de manuel sources.list(5)) sur l’un des nombreux miroirs FTP ou HTTP de Debian. Une liste complète des miroirs est disponible à l’adresse :

Corrections de bogues divers

Cette mise à jour de la distribution stable ajoute également quelques corrections importantes aux paquets suivants :

Paquet Raison
apt-dater Correction de la syntaxe du fichier de configuration par défaut
base-files Mise à jour du fichier /etc/debian_version
cdebconf Interface GTK utilisable dans un environnement géré en fenêtres
clamav Nouvelle version amont corrigeant des bogues
clive Adaptation aux modifications de youtube.com
cmake Reconstruction de l’archive amont pour enlever les fichiers non distribuables du système de construction pour Windows
console-setup Correction des dispositions de clavier suisse allemand, bulgare et suédois dans l’installateur
cryptsetup Crochet d’installation initramfs de cryptkeyctl ; lukadmin : éviter une éventuelle situation de compétition en appelant l’installation d’udevadm
dbconfig-common Correction du bogue de logique d’ordonnancement des versions lors de la mise à niveau des fichiers dans le script de fin d’installation
debian-reference Référence à squeeze-updates plutôt que volatile ; correction de l’URL pour le contrôleur de miroir Debian
debootstrap Correction de –private-key et de l’utilisation d’ar
deluge Correction du blocage en sortie de programme
desktop-base Correction de la sortie de plymouth dans les configurations en double écran
devscripts Squeeze configuré comme cible de rétroportages par défaut ; ajout des étiquettes wheezy{,-ignore}
eclipse Correction de script intersite dans l’application d’aide du navigateur
exuberant-ctags Utilisation de memmove plutôt que strcpy pour les chaînes qui se chevauchent
ganeti Pas de casse des permissions de /var/lock lors de l’exécution de gnt-node add
gdm3 Gestion élégante des erreurs de del{group,user} ; correction de l’utilisation de grep ; utilisation de noms corrects pour les locales UTF-8
gedit Correction d’une erreur importante dans la traduction en portugais du Brésil
git Correction de l’échappement dans gitweb, nouvelle variable add.ignoreErrors
gnome-screensaver Désactivation de la prise en charge non fonctionnelle de libnotify
gnumed-client Installation des traductions au bon endroit
grub-installer Configuration d’un titre debconf pour éviter d’en réutiliser un précédent
ia32-libs Rafraîchi avec les paquets de stable et proposed-updates
ia32-libs-core Rafraîchi avec les paquets de stable et proposed-updates
ia32-libs-gtk Rafraîchi avec les paquets de stable et proposed-updates
installation-guide Mise à jour du contenu pour Squeeze
katoob Correction d’un plantage lors du paramétrage des bulles d’aide
kde4libs Ajout d’un script kconf_update pour migrer des anciens thèmes d’icônes de KDE3
kdebase-workspace Corrections des plantages aléatoires mais fréquents de krunner
kernel-wedge Ajout des modules hid-cherry et sdhci_pci
kfreebsd-8 Correction d’un déni de service local dans la pile TCP ; émulation des caractères de point médian catalan entre l et L en ASCII
kgb-bot Correction de la vérification de version pour permettre d’éventuelles mises à jour de sécurité dans le futur
krusader Correction convenable de problèmes en sortie d’application
libapache-mod-jk Facilitation des mises à niveau depuis Lenny en désactivant l’utilisation de SOCK_CLOEXEC
libemail-mime-createhtml-perl Ajout de la dépendance manquante de libfile-policy-perl
libvirt Sortie de cible status du script d’initialisation en états compatibles avec LSB pour faciliter la surveillance
linux-2.6 Plusieurs corrections
linux-kernel-di-amd64-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-armel-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-i386-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-ia64-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-mips-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-mipsel-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-powerpc-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-s390-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
linux-kernel-di-sparc-2.6 Reconstruction en cohérence avec linux-2.6 2.6.32-31
magpierss Correction de vulnérabilité au script intersite (CVE-2011-0740)
mcabber Correction de plantage, erreur de segmentation, corruption de ligne de commande et fuites de descripteurs de fichier
mediawiki Correction d’une vulnérabilité d’injection de CSS
mediawiki-extensions Corrections de compatibilité avec PHP 5.3 pour le greffon confirmedit
nautilus Correction de plantage dans nautilus_file_peek_display_name()
network-manager Ne commente que les correspondances exactes dans /etc/network/interfaces ; normalise les clefs dans l’analyseur ifupdown ; gère correctement le retrait de périphérique
ocrodjvu Correction de la création de données hocr à l’envers
ocsigen Ajout de dépendances manquantes de lib{lwt-ssl,ocsigen-xhtml}-ocaml-dev
pdftk Prise en charge de la demande de mot de passe pour le propriétaire et l’utilisateur ; permettre au nom de fichier de commencer par odd, even ou end
pulseaudio Correction du blocage de pacmd dans poll() lors de la lecture depuis l’entrée standard au tout début
python-defaults Utilisation du chemin complet vers les interpréteurs de Python dans pycompile pour faciliter les mises à niveau de Lenny vers Squeeze
samba Validations des entrées insuffisantes
sobby S’assurer que les fichiers de session sont accessibles en écriture par l’utilisateur sobby
sudo Résolution des problèmes d’interopérabilité entre -H et HOME dans env_keep
sun-java6 Plusieurs corrections de sécurité
ttf-liberation Marque correctement Liberation Mono comme une police à chasse fixe
tzdata Nouvelle version amont ; mise à jour de la zone chilienne
usb-modeswitch-data Corrections des lignes modeswitching pour les périphériques Huawei ; ajout de la prise en charge de périphériques supplémentaires
why Marque la version de Coq dans Squeeze comme étalon compatible
xorg-server Correction des plantages avec les télécommandes de centre multimédia ; correction de la rotation [nvidia] ; abandon de la prise en charge de XF86Config-4
xserver-xorg-video-intel Correction de déréférencement de pointeur NULL et problèmes liés au SDL

Installateur Debian

L’installateur Debian a été mis à jour pour corriger les problèmes suivants (parmi d’autres) :

  • l’activation de squeeze-updates lors des installations sans miroir réseau provoquait l’affichage d’une erreur ;
  • les dispositions de clavier suisse allemand, bulgare et suédois étaient inutilisables lors de l’installation ;
  • attendre plus longtemps pour l’initialisation des disques.

De plus, il prend maintenant en charge l’installation sur les matériels suivants :

  • QNAP TS-112, TS-212 et TS-412 (nouveau) ;
  • QNAP TS-419P+ (nouveau) ;
  • Buffalo Linkstation LiveV3 (nouveau) ;
  • Buffalo Linkstation Mini (nouveau) ;
  • iBook G4 (rétabli) ;
  • Cobalt (rétabli) ;
  • matériel SPARC (fonctionnalité rétablie en utilisant le CD comme support d’installation et les cartes graphiques atyfb).

L’image du noyau utilisée par l’installateur a été mise à jour pour intégrer plusieurs correctifs importants et liés à la sécurité, et prendre en charge de nouveaux matériels.

Mises à jour de sécurité

Cette révision ajoute les mises à jour de sécurité suivantes à la version stable. L’équipe de sécurité a déjà publié une annonce pour chacune de ces mises à jour :

Identifiant Paquet Correction
DSA-2157 postgresql-8.4 Débordement de tampon
DSA-2158 cgiirc Défaut de script intersite
DSA-2160 tomcat6 Plusieurs vulnérabilités
DSA-2162 openssl Accès mémoire non valable
DSA-2163 python-django Script intersite et améliorations de protection CSRF
DSA-2163 dajaxice Correction de compatibilité pour les améliorations de protection CSRF
DSA-2164 shadow Vérification insuffisante des entrées
DSA-2166 chromium-browser Plusieurs vulnérabilités
DSA-2167 phpmyadmin Injection SQL
DSA-2168 openafs Plusieurs vulnérabilités
DSA-2169 telepathy-gabble Validations des entrées insuffisantes
DSA-2170 mailman Plusieurs vulnérabilités
DSA-2171 asterisk Débordement de mémoire tampon
DSA-2173 pam-pgsql Débordement de mémoire tampon
DSA-2174 avahi Déni de service
DSA-2175 samba Absence de vérification des entrées
DSA-2177 pywebdav Injection SQL
DSA-2178 pango1.0 Déréférencement de pointeur NULL
DSA-2180 iceape Plusieurs vulnérabilités
DSA-2182 logwatch Exécution de code à distance
DSA-2184 isc-dhcp Déni de service
DSA-2185 proftpd-dfsg Débordement d’entier
DSA-2186 iceweasel Plusieurs vulnérabilités
DSA-2187 icedove Plusieurs vulnérabilités
DSA-2189 chromium-browser Plusieurs vulnérabilités
DSA-2190 wordpress Plusieurs vulnérabilités
DSA-2192 chromium-browser Plusieurs vulnérabilités

URL

Liste complète des paquets qui ont été modifiés dans cette version :

Adresse de l’actuelle distribution stable :

Mises à jour proposées à la distribution stable :

Informations sur la distribution stable (notes de publication, errata, etc.) :

Annonces et informations de sécurité :

Corriger le problème de résolution de Plymouth

Comme beaucoup de monde, j’utilise les drivers propriétaires pour pouvoir profiter à 100% de mon ordinateur.

Depuis 1 an maintenant Canonical à intégré Plymouth dans Ubuntu, qui permet d’avoir un joli boot logon.
Mais cela fait aussi 1 an qu’ils sont INCAPABLE de produire un petit hack ou une petite mise à jour pour pouvoir éviter le gros problème … lorsqu’on à des drivers proprios, on perd la résolution du Plymouth … Ce qui est plutôt gênant, surtout lorsqu’on à un écran 24″ … et avoir son Plymouth en 640×480 … C’est super moche !!

[EDIT]
Suite à un bug avec mon script, j’ai récupéré un autre script fonctionnel a 100%
Désolé aux personnes ayant eu des bugs. Vous pouvez appliquer celui-ci sans problème !!

Téléchargez et exécutez le script

cd /home/$USER
wget http://launchpadlibrarian.net/57638460/fixplymouth
chmod +x fixplymouth
./fixplymouth

JDownloader, télécharger sur megaupload, rapidshare … etc

De plus en plus de monde utilisent les serveurs de partage de fichiers en ligne tel que megaupload, rapidshare, dl.free.fr,  etc (il en existe énormément). Bref, le P2P perd de plus en plus de clients. Et puis il faut dire qu’il existe en france une magnifique loi nommé HADOPI 1 et 2, mais je vous donne plus de détail sur cette lois en bas de l’article. Je vais commencer par vous parler d’un programme : JDownloader


JDownloader est un logiciel Open Source, multi-plateforme (fonctionnant donc sur Windows/Mac et Linux) et écrit en Java. Il simplifie le téléchargement de fichiers depuis les Hébergeurs comme Rapidshare.com ou Megaupload.com – pas uniquement pour les utilisateurs possédant un compte Premium mais également pour ceux qui ne paient pas. Il offre un téléchargement en flux continu, la reconnaissance Captcha, la décompression automatique des fichiers et bien plus. Bien sur, JDownloader est entièrement gratuit. De plus, de nombreux « liens d’encodage » sont supportés – il vous suffit de coller le lien « codé » et jDownloader fera le reste
Environ 110 hébergeurs et plus de 300 plugins de décryptage + extraction automatique des fichiers + Copie automatique du presse papier – C’est le firefox du download. ( il est multilangue, donc également en français)

Téléchargement de jDownloader

Rendez vous sur le site : jDownloader.org et télécharger la version en fonction de votre système d’exploitation.
Attention, si vous utilisez Ubuntu, vous n’avez pas besoin de passer par le site (voir plus bas).

Installation

Ubuntu

Jdownloader dépend de java. Pour l’installer sous Ubuntu 10.04 et 10.10, ouvrez un terminal et tapez :

sudo add-apt-repository ppa:jd-team/jdownloader
sudo apt-get update
sudo apt-get install jdownloader

Vous trouverez alors jDownloader dans Applications > Internet > jDownloader.

En cas de soucis lors du chargement du logiciel, il se peut que java ne soit pas installé, dans ce cas, téléchargez le en cliquant ici.

<mode geek>
Il existe aussi une méthode en ligne de commande pour installer JDownloader sous Linux (prérequis : java), il s’agit en fait d’un petit script. Ouvrez un terminal et tapez les lignes suivantes :

cd /home/$USER
wget http://212.117.163.148/jd.sh
chmod +x jd.sh
./jd.sh

Ceci va en fait télécharger jDownloader et le placer dans /home/$USER/.jd
</mode geek>

Prise en main

Une fois installé sur Linux / Mac ou sur Ubuntu, l’interface sera la même à quelques petits détails prêts.

Sur Windows, vous trouverez jDownloader dans Démarrer > Tous les programmes > jDownloader
Sur Ubuntu (gnome) dans Applications > Internet > jDownloader

Si vous avez fait une installation en ligne de commande (mode geek :P), il vous faudra lancer le programme à la main avec la commande :

java -Xmx512m -jar /chemin-menant/vers-votre/JDownloader.jar
ex: java -Xmx512m -jar /home/sckyzo/JDownloader/JDownloader.jar

Une fois que vous lancez le logiciel, les utilisateurs de Ubuntu / Linux auront d’abord une fenêtre qui va se lancer pour installer la dernière version du logiciel. Attendez que le programme se soit mis-à-jour.

Le programme s’ouvrant alors pour la première fois, il vous demandera quelques renseignements.

screenshot_007

Choisissez votre langue ainsi que votre répertoire de téléchargement.

screenshot_008

Ensuite, il est possible d’installer le plugin Flashgot pour Firefox pour télécharger plus facilement les liens avec JDownloader (perso, je ne m’en sert pas et je ne l’ai pas installer).

jDownloader va ensuite s’ouvrir. Et voila, maintenant vous pouvez télécharger en toute transparence, hadopi ne voit rien du contenu (légal ou illégal, mais vous n’allez pas télécharger des Films hein ?? !!). Et oui, vous savez tous qu’HADOPI ne contrôle que le contenu téléchargé par le Peer2Peer (eMule, Bittorent … etc) !!!

jDownloader, c’est 3 onglets principaux.

Le premier est l’onglet des téléchargements actifs
Le second est l’onglet des téléchargements mis en file d’attente
Le troisième est l’onglet de la configuration du logiciel.

Dans le premier onglet, nous avons donc les fichiers qui sont en train d’être téléchargés.Cliquer sur la flèche en haut à gauche pour débuter les téléchargements

Un conseil pratique, si vous téléchargez beaucoup de films, jeux et musique fichiers, je vous conseille de créer un dossier par fichier téléchargé en faisant un clic droit sur votre fichier qui se télécharge (ou votre groupe de fichiers qui se téléchargent), et cliquez sur Editer le répertoire. Créez un nouveau répertoire … ainsi il y aura moins de bordel quand vous trierez ;-)

Dans le second onglet nous trouverons les fichiers que vous n’avez pas encore mit dans la file de téléchargement (Allez voir le chapitre ASTUCE pour voir comment télécharger les liens megaupload, rapidshare, etc). Une fois que vous avez des fichiers dedans, il vous suffit de cliquer sur « Ajouter tous les paquets » en bas de la fenêtre. Si le lien que vous avez possède un mot de passe, alors faites un clic droit sur votre fichier en cliquez sur définir un mot de passe de téléchargement.

Et le troisième onglet vous permet de configurer facilement jDownloader.

Configuration

Du coté de la configuration, jDownloader possède une interface très claire. Il est possible de configurer son compte Prenium si vous en possédé un, d’activer des plugins …

Cela dit, je vous conseille FORTEMENT de désactiver le plugin d’assemblage des .xtm (xtremsplit) car celui bug chez moi. Au lieu d’assembler le fichier de 5 x 1 Go (soit 5 Go), il me fait un seul fichier de 1 Go, la loose …
Soit en le désactivant de la liste des plugins : HJSplit, soit en Cliquant sur Extension > HJSplit > Activé. Cela le désactivera

Téléchargement à distance

J’ai mis en place un serveur web pour jDownloader (avec le plugin: JD interface web). Qu’est ce que cela signifie ? Tout simplement que je peux mettre des liens en téléchargement chez moi, mais via mon navigateur, même si je suis au travail ou chez un ami ou autre. La classe hein ?! Ils pensent vraiment a tout ces développeurs.
Voici la configuration de base que vous aurez. Attention, si vous voulez activer cette interface web pour y accéder de l’extérieur, n’oubliez pas de configurer votre Firewall  et votre routeur (toute les box internet en gros).

Une fois le plugin activé et configuré (vous pouvez activer le https), pensez à redémarrer le logiciel. Vous y accéderez par la suite via un navigateur (Firefox, Chrome, Safari, IE …) en tapant l’adresse IP de votre PC avec le port que vous avez configuré.
Exemple: http://111.111.111.111:8765
Et si vous êtes dans un réseau local cela fonctionnera aussi si vous avez la flemme de monter lancer le téléchargement sur votre PC et que vous avez le portable devant la TV … (on sent le mec qui connait hein ^^), ou via votre iPhone, smartphone
Exemple: http://192.168.0.1:8765

Création d’un raccourci pour Gnome (uniquement pour les personnes ayant fait l’installation en mode geek)

Sous Linux, JDownloader ne met pas de raccourci dans le menu de Gnome. Pour faire ceci, c’est très simple, il faut télécharger l’icône, la placer dans le dossier des raccourcis, et créer le raccourci :

cd /home/$USER
wget http://jdownloader.org/_media/knowledge/wiki/jdownloader.png?cache=jdownloader.png -O JDownloader.png
sudo mv JDownloader.png /usr/share/pixmaps/
gksudo  gedit /usr/share/applications/JDownloader.desktop

Puis rajoutez les lignes suivantes dans le fichier texte qui va s’ouvrir en prenant garde de remplacer /votre_chemin/vers/JDownloader.jar par votre chemin (ex chez moi : /home/sckyzo/JDownloader/JDownloader.jar)


[Desktop Entry]
Encoding=UTF-8
Name=JDownloader
Comment=Gestionnaire de téléchargements
Exec=java -Xmx512m -jar /votre_chemin/vers/JDownloader.jar
Icon=JDownloader.png
Terminal=false
Type=Application
Categories=Application;Network;
StartupNotify=false

Astuce

jDownloader, c’est simple, mais il faut quand même savoir quelques trucs.
Le premier, c’est qu’un fois lancé, il intercepte vos copier coller. Je m’explique, vous vous rendez sur megaupload, pour télécharger votre distribution préférée, et la vous voyez la barre d’adresse : http://www.megaupload.com/?d=LQV83UO8
Il vous suffit juste de copier l’adresse présente dans la barre d’adresse (Ctrl+C) pour que celui-ci ce mette en file d’attente sur votre logiciel préféré. Un  petit popup va apparaitre en bas à droite pour vous dire que votre lien à été rajouté à la liste d’attente (dans la toute dernière version ce popup n’apparaît plus par défaut).

screenshot_011

Dossier HADOPI

Ce dossier est à titre informationnel.
N’oubliez pas, le téléchargement illégal gravement au porte-feuille des majors, il sont obligé d’aller faire leur courses à LiDL, vivent dans des appartements de cités détériorée … et souffre, car leur cœur est brisé de part ces vols d’œuvres musicale et cinématographique … Achetez donc vos CD/DVD et BlueRay

Hadopi, concrètement, ça interdit quoi?

Dans l’idée, Hadopi condamne toutes les infractions aux droits d’auteur constatées sur Internet, mais dans son application, elle ne cible que les téléchargements illégaux en pair à pair (peer-to-peer ou P2P). De fait, le cadre de la loi lui permettrait de toucher d’autres protocoles de téléchargement dans le futur, mais pour l’instant, Hadopi ne cible que le P2P.

Pourquoi seul le P2P est visé par Hadopi?

Les serveurs ou sites de téléchargement directs, ou « classiques », font déjà l’objet d’un contrôle en dehors d’Hadopi. Contrairement au P2P, il est facile de couper la source du téléchargement, ceux-ci provenant d’un seul endroit. Souvent, en cas d’utilisation illégale, les ayants-droit le font savoir au site concerné (Megaupload, Rapidshare, etc…) et celui-ci retire immédiatement le contenu.

C’est donc au gros morceau que s’attaque Hadopi, le P2P illégal. Décentralisé, ce type de réseau est beaucoup plus difficile à contrôler. Le P2P implique que les utilisateurs participent aussi à l’envoi de fichiers, des échanges réseaux très faciles à repérer. Il suffit aux agences en charge de la surveillance de se connecter comme un utilisateur normal et de noter les adresses IP des utilisateurs qui partagent des fichiers. A partir des adresses IP, ils peuvent ensuite obtenir les coordonnées complètes auprès des FAI (Fournisseurs d’accès Internet).

Quels logiciels entrent dans le champ d’action d’Hadopi?

Les logiciels de téléchargement en P2P, s’ils sont utilisés pour télécharger du contenu protégé par des droits d’auteurs:

  • Les logiciels classiques de P2P : eMule, Shareaza, Kazaa, DreaMule, Bearshare,Lphant…
  • Les clients de téléchargement de torrents: uTorrent, BitTorrent, Azureus…
  • Les clients de téléchargement hybrides (torrents et autres) : LimeWire, FrostWire, Vuze…
  • Les gestionnaires de téléchargement compatibles avec le P2P, du type Free Download Manager, Orbit Downloader…

Qu’est-ce qui n’est pas sanctionné par Hadopi ?

Hadopi ne sanctionne évidemment pas le téléchargement de contenus légaux, quelle que soit la méthode employée,y compris avec les logiciels cités plus haut:

  • Distributions Linux
  • Logiciels Open Source
  • Œuvres sous licence Creative Commons
  • Œuvres du domaine public

A ce jour, ces méthodes de téléchargement n’entrent pas dans le champs d’action de Hadopi, quel que soit le contenu téléchargé:

  • Les liens de téléchargement direct (Megaupload, Rapidshare, Mediafire…). Exemples de logiciels: Rapidshare Auto Downloader, Jdownloader, RDesc, Mipony, Tucan…
  • Le téléchargement par newsgroups. Exemple de logiciels: UseNeXT…
  • Le téléchargement par réseau F2F (Friend-to-friend): comme le P2P, mais avec un nombre réduit d’utilisateurs, et surtout, crypté. Exemples de logiciels: OneSwarm, Kommute

Article mis-à-jour 10 Février 2011 :

  • Ajout de la partie : Dossier HADOPI
  • Mise à jour installation sous Ubuntu
  • Ajout de la partie téléchargement à distance