[JDownloader] Megaupload – Plugin error (out of date)

Comme beaucoup de monde j’ai été étonné de voir une nouvelle version full HTML5 de Megaupload, mais aussi comme beaucoup de monde utilisant JDownloader et mon compte Prenium, j’ai rencontré une erreur: l’impossibilité de télécharger avec mon compte prenium, ce qui est un peu con quand on sait que je ne pouvais télécharger les liens qu’1 par 1 …

Le problème est connu de l’équipe de développement qui met tout en oeuvre pour proposer les correctifs rapidement.

Cela dit, voici pour vous l’astuce pour remédier à vos problèmes.

Vous vous trouvez dans l’impossibilité de télécharger avec le compte prenium activé et vous avez un « plugin error » qui s’affiche (Cf screen ci dessous)

Rien de plus simple. Rendez-vous sur votre compte Megaupload, et cochez la case : Téléchargement Direct

Voila c’est tout 🙂
Maintenant vos téléchargement seront de nouveaux simultanés 🙂

Source : http://board.jdownloader.org/showthread.php?t=34007

AwOken Icon Pack sort en version 2.0

Entre le pack d’icônes Faenza et AwOken (mes deux packs préférés), je switch régulièrement de l’un à l’autre.

Mais je dois avouer que le AwOken pack 2.0 est pas mal du tout !!

Pour l’installer, rien de plus simple, ouvrir un terminal et taper

sudo add-apt-repository ppa:alecive/antigone
sudo apt-get update
sudo apt-get install awoken-icon-theme
awoken-icon-theme-customization

 

Quicklist Unity : LAMP

Les quicklists sont des menus modifiés de la barre de lancement Unity, on retrouve tout et n’importe quoi, je vous lance sur le site de mon ami Tux-Planet pour voir sa sélection de QuickList

http://www.tux-planet.fr/des-quicklists-pour-unity/

Je vous présente ici un lanceur personnalisé pour Démarrer / Arrêter / Redémarrer les services Apache et MySQL, si comme moi pour gagner du tem

ps au boot vous enlevez des services utilisés occasionnellement.

Ouvrir un terminal et taper :

gedit '/home/$USER/.local/share/applications/lamp.desktop'

Votre bloc note s’ouvre, copiez le texte ci-dessous :

[Desktop Entry]
Name=LAMP
GenericName=LAMP
X-GNOME-FullName=LAMP
Comment=Lancer les services de votre serveur LAMP
Exec=gksu service apache2 start && gksu service mysql start
Icon=emblem-web
Terminal=false
Type=Application
StartupNotify=true

X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Start;Stop;Restart

[Start Shortcut Group]
Name=Démarrer
Exec=gksu service apache2 start && gksu service mysql start
TargetEnvironment=Unity

[Stop Shortcut Group]
Name=Arrêter
Exec=gksu service apache2 stop && gksu service mysql stop
TargetEnvironment=Unity

[Restart Shortcut Group]
Name=Redémarrer
Exec=gksu service apache2 restart && gksu service mysql restart
TargetEnvironment=Unity

Ensuite faites un glisser/déposer de votre lanceur qui se trouve dans /home/$USER/.local/share/applications/, ou taper dans un terminal :

nautilus '/home/$USER/.local/share/applications/'

Plymouth Manager

Salut tout le monde ! De retour des Antilles ou je passais d’agréables vacances, pendant ce temps, le monde ne c’est pas arrêté de tourner (et heureusement !!), mais je me rend compte que j’ai du retard à rattraper avec une série d’articles qui devrait être pondu dans les 2 jours qui arrivent !!

Tout d’abord, je vais vous parler de Plymouth Manager, un gestionnaire de thème pour Plymouth, le récent système de démarrage qu’utilise Ubuntu.
Ce gestionnaire permet trois choses :

  • Changer de thème de base
  • Rectifier le problème avec certaines cartes ATI et NVIdia et les drivers propriétaires !!
  • Télécharger à partir du logiciel des thèmes

Pour l’installer, ouvrir une console et taper :

sudo apt-add-repository ppa:mefrio-g/plymouthmanager
sudo apt-get update
sudo apt-get install plymouth-manager

Ensuite taper dans Unity : Plymouth Manager

 

 

Plymouth Manager permet de configurer un minimum Plymouth, mais aussi de télécharger et d’installer directement à partir du logiciel quelques jolis thèmes. Testé et approuvé par moi même 🙂

En cherchant sur gnome look (ou en cliquand ici) vous trouverez d’autres thèmes installables

[BASH] Script pour générer des mots de passe

Voici un petit script fait pour ceux qui doivent maintenir des serveurs et créer des mots de passe rapidement :

#!/bin/bash
# random password generator

# Sets the maximum size of the password the script will generate
MAXSIZE=40  # <<——- You can change value

array1=(‘a’ ‘b’ ‘c’ ‘d’ ‘e’ ‘f’ ‘g’ ‘h’ ‘i’ ‘j’ ‘k’ ‘l’ ‘m’ ‘n’ ‘o’ ‘p’ ‘q’ ‘r’ ‘s’ ‘t’ ‘u’ ‘v’ ‘w’ ‘x’ ‘y’ ‘z’ ‘0’ ‘1’ ‘2’ ‘3’ ‘4’ ‘5’ ‘6’ ‘7’ ‘8’ ‘9’ ‘0’ ‘A’ ‘B’ ‘C’ ‘D’ ‘E’ ‘F’ ‘G’ ‘H’ ‘I’ ‘J’ ‘K’ ‘L’ ‘M’ ‘N’ ‘O’ ‘P’ ‘Q’ ‘R’ ‘S’ ‘T’ ‘U’ ‘V’ ‘W’ ‘X’ ‘Y’ ‘Z’ ‘!’ ‘£’ ‘$’ ‘%’ ‘&’ ‘=’ ‘.’ ‘,’ ‘;’ ‘:’ ‘-‘ ‘_’)

# Used in conjunction with modulus to keep random numbers in range of the array size
MODNUM=${#array1[*]}

# Keeps track of the number characters in the password we have generated
pwd_len=0

# Bash’s command substitution syntax to store the results of the tput command
term_clear=$(tput clear)

# Stores the number of lines or rows on the terminal display
max_lines=$(tput lines)

# Stores the number of columns on the terminal display
max_cols=$(tput cols)

# Finds the appropriate spot to indent for horizontally centered output
indent=$(( ((max_cols / 2)) – ((MAXSIZE / 2)) ))

# Finds the vertical center of the terminal.
line_num=$(( max_lines / 2 ))

# Clear the screen
echo $term_clear

# The outer while loop starts at 0 and loops till MAXSIZE, creating a passwd char each iteration.
# The shells $RANDOM variable creates a semi-random unsigned number. This is our entropy. =x
# x simply holds some random unsigned int that will be used to make the character scramble.
# 500 was choosen for speed and nothing else. Leave out the mod 500 if you want or change it.
# The inner loop displays the password characters. Tput keeps the cursor in the proper position.
# Mod MODNUM keeps the random number inside the size of the array so it doesnt over index.
while [ $pwd_len -lt $MAXSIZE ]
do
x=$(($RANDOM%500))
y=0
while [ $y -lt $x ]
do
((y++))
index=$(($RANDOM%$MODNUM))
tput cup $line_num $(( indent + pwd_len ))
echo -n « ${array1[$index]} »
done
((pwd_len++))
done

# Place the cursor at the bottom of the screen –where is usually at.
tput cup $max_lines 0

exit 0

En espérant qu’il serve 🙂