AwOken Icon Pack sort en version 2.0

Entre le pack d’icônes Faenza et AwOken (mes deux packs préférés), je switch régulièrement de l’un à l’autre.

Mais je dois avouer que le AwOken pack 2.0 est pas mal du tout !!

Pour l’installer, rien de plus simple, ouvrir un terminal et taper

sudo add-apt-repository ppa:alecive/antigone
sudo apt-get update
sudo apt-get install awoken-icon-theme
awoken-icon-theme-customization

 

Plymouth Manager

Salut tout le monde ! De retour des Antilles ou je passais d’agréables vacances, pendant ce temps, le monde ne c’est pas arrêté de tourner (et heureusement !!), mais je me rend compte que j’ai du retard à rattraper avec une série d’articles qui devrait être pondu dans les 2 jours qui arrivent !!

Tout d’abord, je vais vous parler de Plymouth Manager, un gestionnaire de thème pour Plymouth, le récent système de démarrage qu’utilise Ubuntu.
Ce gestionnaire permet trois choses :

  • Changer de thème de base
  • Rectifier le problème avec certaines cartes ATI et NVIdia et les drivers propriétaires !!
  • Télécharger à partir du logiciel des thèmes

Pour l’installer, ouvrir une console et taper :

sudo apt-add-repository ppa:mefrio-g/plymouthmanager
sudo apt-get update
sudo apt-get install plymouth-manager

Ensuite taper dans Unity : Plymouth Manager

 

 

Plymouth Manager permet de configurer un minimum Plymouth, mais aussi de télécharger et d’installer directement à partir du logiciel quelques jolis thèmes. Testé et approuvé par moi même 🙂

En cherchant sur gnome look (ou en cliquand ici) vous trouverez d’autres thèmes installables

Corriger le problème de résolution de Plymouth

Comme beaucoup de monde, j’utilise les drivers propriétaires pour pouvoir profiter à 100% de mon ordinateur.

Depuis 1 an maintenant Canonical à intégré Plymouth dans Ubuntu, qui permet d’avoir un joli boot logon.
Mais cela fait aussi 1 an qu’ils sont INCAPABLE de produire un petit hack ou une petite mise à jour pour pouvoir éviter le gros problème … lorsqu’on à des drivers proprios, on perd la résolution du Plymouth … Ce qui est plutôt gênant, surtout lorsqu’on à un écran 24″ … et avoir son Plymouth en 640×480 … C’est super moche !!

[EDIT]
Suite à un bug avec mon script, j’ai récupéré un autre script fonctionnel a 100%
Désolé aux personnes ayant eu des bugs. Vous pouvez appliquer celui-ci sans problème !!

Téléchargez et exécutez le script

cd /home/$USER
wget http://launchpadlibrarian.net/57638460/fixplymouth
chmod +x fixplymouth
./fixplymouth

VirtualBox 4.0

S’il est une actualité sur l’univers de la virtualisation qu’il ne faut pas prendre à la légère, c’est bien la sortie de VirtualBox 4.0. Autant je suis totalement contre le rachat de SUN par Oracle … D’autant plus que Oracle est un tueur de licences libres et donc de logiciels libres. On peut entre autre voir qu’ils se sont débarrassés de Open Solaris, qu’ils sont en conflit avec la communauté du Libre pour OpenOffice.org qui, quant-à lui, a fait un Fork nommé simplement LibreOffice. Sans oublier les quelques problèmes avec JAVA … Bref, dans la catégorie grand puissant et con je voudrai Oracle …

Mais ne trollons pas trop, il est tout de même des choses bien qu’ils font ces bougres. Outre leurs excellentes Bases De Données, grâce au rachat de SUN, on a pu voir sortir une nouvelle version de notre outil Libre de Virtualisation (libre jusqu’à quand ??).

Présentation

L’un des plus gros changements est que les binaires de VirtualBox sont désormais placés sous licence GPL, tandis que les Expansion Pack sont sous VirtualBox Personal Use and Evaluation License (PUEL).

Pour le reste, voici les modifications les plus importantes (source de PC INpact):

  • De nouveaux paramètres pour les disques afin de les rendre davantage portables
  • Le support du format Open Virtualization Archive (OVA)
  • Le support d’une quantité de mémoire vive supérieure à 1,5/2 Go sur les systèmes invités 32 bits
  • Des bindings Java uniformes pour les invocations d’API locales (COM/XPCOM) et distantes (SOAP)
  • Support du chipset Intel ICH9 avec trois bus PCI et PCI Express, ainsi que les Message Signaled Interrupts (MSI)
  • Disponibilité de l’audio Intel HD en tant que matériel invité, pour un meilleur support des systèmes invités modernes
  • Une interface revue affichant une prévisualisation du système invité
  • Nouveau mode de visualisation avec une vue réduite de la machine virtuelle en cours de fonctionnement
  • Contrôle de ressources : possibilité de limiter le temps CPU ou la bande passante IO
  • Support des entrées et sorties asynchrones pour l’iSCSI, ainsi que pour les images VDMK, VHD et Parallels
  • Support du redimensionnement des images VDI et VHD
  • Sous Windows, support de la mise à jour automatique des Guest Additions, si ces derniers sont au moins en version 4.0
  • Support de la copie vers le système de fichier du système invité
  • La liste des machines virtuelles peut maintenant être organisée
  • Ajout de la possibilité d’effacer tous les disques dur d’une machine virtuelle lorsque cette dernière est supprimée
  • Création de raccourcis sur le bureau pour lancer directement les machines virtuelles
  • Nombreux bugs corrigés dans l’accélération 3D
  • Support des écrans multiples avec l’accélération 2D
  • Support des images Apple DMG en tant que lecteurs optiques virtuels
  • Sous Linux, les Guest Additions permettent de créer des liens symboliques pour les dossiers partagés, et les versions 32 et 64 bits sont désormais rassemblées

Pour le reste du changelog, on peut le lire ici (en anglais)

Comme d’habitude, VirtualBox 4.0 peut être téléchargé pour Windows, Mac OS X et Linux ici : http://www.virtualbox.org/wiki/Downloads

Installation

  1. Avant tout, supprimer l’ancienne version de VirtualBox si vous l’aviez installé :
  2. sudo apt-get remove virtualbox-3.2

  3. Installer les sources et installer VirtualBox
  4. sudo -v
    echo "deb http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian $(lsb_release -sc) contrib" | sudo tee -a /etc/apt/sources.list
    wget -q http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian/oracle_vbox.asc -O- | sudo apt-key add -
    sudo apt-get update
    sudo apt-get install virtualbox-4.0

  5. Télécharger le Pack d’extension (Extension Pack)
  6. Pour les appareils USB fonctionnant en USB 2.0, le support du RDP et du Boot PXE pour les cartes Intel, vous devrez télécharger et installer un pack. Le téléchargement s’effectue ICI.

  7. Installation de l’extension
  8. Ouvrir VirtualBox 4.0, puis allez dans Fichier > Préférences. Cliquez sur l’onglet Extensions, puis cliquez sur le bouton ajouter sur la droite, et recherchez le fichier que vous avez téléchargé à l’étape 3.

Dans mon prochain article sur la Virtualisation, nous verrons l’installation de la prochaine version de Ubuntu alias Natty avec Unity. Je ne l’ai jamais testé, et je n’en pense pas que du bien. Nous verrons ensemble et j’attend vos avis.

My Weather Indicator – Un nouvel applet météo pour Ubuntu

J’utilise l’indicateur Météo d’Ubuntu par défaut (à côté de l’heure), pour voir la météo de chez moi, même si je sais qu’a Toulouse il fait toujours chaud. Mais je le trouve vraiment, mais alors vraiment pas très poussé comparé à ce que l’on peut trouver sur KDE (même si le principe des plasmoïdes est différent, cela n’en reste pas moins très puissant).

Je vous présente aujourd’hui un sympatique programme : My Weather Indicator.

Présentation

Pour vous le présenter vite fait, il n’est encore qu’en version 0.0.1, donc tout fraichement codé, n’a pas de bugs particulier, est très simple de configuration

Il vous averti régulièrement des changements climatiques avec OSD-Notify

Le petit détail par contre qui gène est qu’il n’affiche pas encore la température dans le systray, uniquement l’icône météo. Mais cela devrait être différent dans la prochaine version. Sinon, un clic sur l’applet vous donnera les informations sur la météo de la ville renseignée :

Et pour finir, en cliquant sur Forecast, vous aurez la prévision météo des 5 prochains jours.

Installation

Pour l’instant l’application est encore en anglais, reste minimaliste mais deja bien plus puissante que la météo native de Gnome. Le programme devrait cependant évoluer rapidement

sudo add-apt-repository ppa:atareao/atareao
sudo apt-get update
sudo apt-get install my-weather-indicator

Disponible dans Application > Accessoire > My Weather Indicator